À propos

En musique, le contrepoint rigoureux (souvent appelé contrepoint) est une forme d’écriture musicale qui trouve ses origines pendant la Renaissance et qui consiste en la superposition organisée et harmonieuse de lignes mélodiques distinctes.

Le point de départ de ce site, c’est mon imprimante jet d’encre, laissée à l’abandon depuis qu’on a arrêté d’y claquer trente balles d’encre tous les deux mois et qui m’a donc poussé à troquer mon tableur contre un cahier afin de rédiger mes fiches d’animation pour Minuit Automatique (auto-promo ma gueule).

Ne riez pas, c’est super pratique un tableur. En trois clics, je récupérais et organisais l’intégralité des informations des mes playlists. C’était génial. C’était non seulement un gain de temps à ne pas négliger mais si vous êtes un peu psychorigide comme moi vous devinerez sans peine la sensation de contrôle que cela peut procurer.

Bref. Il fallait que je me débrouille avec un cahier et il y a une différence entre ces deux outils. Elle était flagrante et pourtant je ne l’avais pas anticipée : j’avais plus de place pour rédiger mes observations. Cela n’est pas venu instantanément mais plus les séances de préparation passaient, plus je prenais de temps. De quelques lignes griffonnées rapidement je suis passé à une page, puis deux. Et j’ai trouvé ça marrant.

La suite peut se deviner facilement : on réfléchit à l’éventualité de faire un site, oui mais pas tout seul c’est triste, avec quels copains ça pourrait être marrant, coucou ça te dirait d’écrire des chroniques ? On fait un pas de recul et on constate que c’est déjà le bordel : lui ne s’est toujours pas lassé de Apollo Brown, lui il trouve que j’ai les mêmes goûts musicaux qu’un étudiant en socio à la fac de Toulouse et lui là-bas la dernière fois qu’on s’était vus j’avais fait semblant de comprendre ce qu’il pouvait y avoir de plaisant à écouter une compilation de 45 minutes de bruits de freinage du métro de Kyoto par temps humide enregistrés entre 2006 et 2008.

Et justement on se dit que c’est pas mal. C’est une ligne éditoriale sans en être une. Sans les contraintes en tout cas. Chacun va écrire comme il lui plaît, sans rythme de publication ni sujet imposés ; ça sera au pire un lieu de co-existence, au mieux un lieu de partage. Et d’insultes.